jeudi 23 février 2017

Votez Blanc de Bouffanges - Challenge ABC des indépendants #6

Bouffanges

     Titre : Votez Blanc
     Auteur : Bouffanges
     Genre : nouvelle, politique fiction
     Nombre de pages : 22
     Édité par : indépendant (autoédition)

Présentation éditeur :
À l'approche de l'élection présidentielle française de 2017, Noël Blanc, électeur désabusé, décide sur un coup de tête de se présenter sous le slogan : "Vous voulez voter blanc ? Votez Noël Blanc ! 
"Une courte nouvelle pour affronter les longs mois de campagne présidentielle... 
Cette nouvelle a initialement été publié dans le premier numéro de L'Indé Panda, recueil de nouvelles disponible gratuitement sur amazon.

Mon avis :
J'ai d'abord découvert ce texte dans le premier numéro de L'Indé Panda et ça a été un véritable coup de cœur.
Bouffanges maîtrise parfaitement le style avec des dialogues et des interventions plus vraies que nature.
Le déroulement est incroyablement réaliste et non sans rappeler la candidature de Coluche en son temps...
À lire, assurément, que l'on aime la politique ou non !



dimanche 12 février 2017

Portage et album jeunesse

Vous la savez sûrement déjà, je viens de publier un album jeunesse sur le thème du portage des bébés et des bambins !
Les illustrations ont été réalisées par la talentueuse Korrig'Anne dont je suis une grande fan.


portage physiologique et littérature jeunesse

Il est disponible sur Amazon et également via Paypal sur mon site Internet, pour une qualité légèrement supérieure. (9€)

J'ai vraiment hâte d'avoir vos retours sur ce petit livre !

Le jour de sa sortie est aussi celui de la Saint-Valentin. Pour toute commande passée le 14, un petit cadeau personnalisé sera ajouté dans l'enveloppe...


porte-bébé

porte-bébé physiologique

porte-bébé physiologique

Pour ceux qui aiment les albums aux textes courts et rythmés, mon premier ouvrage jeunesse, Mon copain Éthan est végane, est toujours disponible sur Amazon ainsi que sur mon site Internet (via Paypal, 9€ et frais de port offerts également). 
Si vous choisissez de l'acheter (ici) le 14 février, vous aurez aussi un petit cadeau de glissé dans votre colis...



N'hésitez pas à me laisser un mot pour me donner vos ressentis sur ces ouvrages !


dimanche 5 février 2017

Le printemps de l'imaginaire francophone (PIF pour les intimes)

Le printemps de l'imaginaire francophone


Cette année encore, je soutiens les auteurs francophones en participant au Printemps de l'Imaginaire Francophone proposé par Zahardonia
Je suis d'autant plus ravie que le surnom que j'avais imaginé l'année dernière semble adopté...
Vive le PIF les amis, et n'oubliez pas de soutenir les petites maisons d'édition ainsi que les autoédités !

printemps de l'imaginaire francophone
Je vais tenter de devenir un scientifique fou une nouvelle fois !


jeudi 26 janvier 2017

L'évangile cannibale de Fabien Clavel - challenges Francofou #5 et mystère de janvier

Fabien Clavel

     Titre : L'évangile cannibale
     Auteur : Fabien Clavel
     Genre : zombies, fantastique, anticipation, survival
     Nombre de pages : 312
     Édité par : ActuSF
     Couverture : Diego Tripodi

Présentation éditeur :
Aux Mûriers, l’ennui tue tout aussi sûrement que la vieillesse. Matt Cirois, 90 ans et des poussières, passe le temps qu’il lui reste à jouer les gâteux. Tout aurait pu continuer ainsi si Maglia, la doyenne de la maison de retraite, n’avait vu en rêve le fléau s’abattre sur le monde. Et quand, après quarante jours et quarante nuits de réclusion, les pensionnaires retrouvent la lumière et entrent en chaises roulantes dans un Paris dévasté, c’est pour s’apercevoir qu’ils sont devenus les proies de créatures encore moins vivantes qu’eux. Que la chasse commence... Fabien Clavel, lauréat d’une douzaine de prix et auteur d’une vingtaine de romans, est l’une des voix les plus connues de l’imaginaire. Sa plume caméléon s’adapte à sa volonté d’en explorer tous les sous-genres. Avec L’Évangile cannibale, il revisite le mythe du zombie et du survival dans un roman court, rythmé et caustique.

Mon avis :
J'ai eu la chance de gagner ce livre l'été dernier en participant au challenge de Xapur (summer short stories of SFFFH). Je le remercie d'ailleurs pour ce cadeau ainsi que les éditions ActuSF (merci aussi pour le chouette petit mot qui accompagnait le colis !).
Ce roman est multiple : road movie où les bikers sont en fauteuil roulant, survival entre protections pour adultes et escarres, histoire de zombies où les plus décrépits ne sont pas ceux que l'on croit, anticipation avec un demain aux relents de dystopie...
On commence en fanfare avec un anti-héros au final attachant, tout vieux papi aigri et misogyne soit-il. Le ton est donné, si l'humour et le quinzième degré sont de mise, on sent bien que le texte en dit plus qu'il n'y paraît.
Les goules n'arrivent par rapidement et c'est tant mieux pour moi, la phase d'introduction m'a vraiment semblé bien maîtrisée. L'univers se met en place doucement, les références glissées çà et là m'ont mise peu à peu dans l'ambiance. J'aime les livres qui prennent le temps de s'installer. 
L'écriture est selon moi très réussie dans le sens où elle parvient parfaitement à rendre le ton de l'oral sans tomber dans l'excès. Les choix typographiques ne sont pas laissés au hasard, ils rendent compte de la part subjective du récit, je me suis vraiment retrouvée en caméra embarquée.
Fabien Clavel parvient dans ce livre à rendre hommage au genre tout en apportant sa petite touche d'originalité et de réflexion. Pour moi, c'est une réussite. J'ai savouré ce livre, si peu appétissant soit-il dans ses descriptions ! 😜
Si vous aimez le genre déjanté mais qui réfléchit quand même, ce livre est pour vous, foncez !

Je lis des auteurs français de SFFFH



Blog de lecture
Il ne manquerait plus qu'il soit autoédité...

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer
(Dispo sur Amazon mais achetez-le plutôt directement chez ActuSF en cliquant ici !)


mercredi 25 janvier 2017

Challenge Mystère, ma récap'

Frogzine

Cette année, je participe au Challenge Mystère de Frogzine (voir ici pour en savoir plus). Cette page va me servir à récapituler toutes mes lectures réalisées dans ce cadre !

JANVIER :


L'évangile cannibale de Fabien Clavel chez AstuSF.


FÉVRIER :

Frogzine février

Comme j'hésite encore entre trois livres dont les couvertures pourraient convenir avec leurs beaux dorés/orangés/bruns, je vous laisse voter en commentaire ou sur le post Facebook associé (ici) !

Maxime ChattamMathieu ValentinBrigite Piedfert

Celle-ci collait bien aussi mais comme c'est une anthologie et non un roman, ce n'est pas accepté dans ce challenge.

Éditions le Petit Caveau

MARS :

AVRIL :

MAI :

JUIN :

JUILLET :

AOÛT :

SEPTEMBRE :

OCTOBRE :

NOVEMBRE :

DÉCEMBRE :

mardi 24 janvier 2017

Le mardi sur son 31 (55) : l'évangile cannibale de Fabien Clavel


Les Bavardages de Sophie

C'est « le mardi sur son 31 », l'occasion de faire découvrir notre lecture en cours via la citation d'une phrase trouvée à la page trente-et-une !

Aujourd'hui, je lis l'évangile cannibale de Fabien Clavel et voici ce que l'on peut trouver à la fameuse page :
"On trouve souvent deux-trois épaves de vieux rassemblés dans sa chambre pour boire ses paroles, d'autant plus précieuses qu'elles sont rares."
Fabien Clavel

Et vous, que lisez-vous page 31 ?

lundi 23 janvier 2017

Au rythme du vent d'Aurélie Genêt - Challenge ABC des indépendants #5


     Titre : Au rythme du vent
     Auteur : Aurélie Genêt
     Genre : novella/roman court, littérature contemporaine/générale
     Nombre de pages :  63
     Édité par : indépendant (autoédition)

Présentation éditeur :
Anna vit seule dans sa maison au bord de la route. Indifférente au monde qui l'entoure, elle occupe son temps à regarder par la fenêtre et à guetter le retour du vent qui donne vie à son jardin. Un soir de tempête, un automobiliste en difficulté, Nicolas, sonne à sa porte.

Mon avis :
J'ai déjà lu plusieurs ouvrages d'Aurélie Genêt (Les modifiés, Rose Poney et plusieurs nouvelles). Dans ce texte, j'ai retrouvé avec plaisir la plume de qualité et le vocabulaire riche de cette aut.rice.eur.e (comme vous voulez !). Le fond, lui, est très différent. Dans ce court récit, point de SFFFH, le réel est omniprésent.
Nous suivons la vie bien rangée d'Anna, une femme dépourvue d'empathie et ignorante des codes de la société dans laquelle elle vit. Elle observe tout d'une manière détachée, sans émotion.
Elle est comme sa maison, isolée au milieu d'un monde trop remuant, trop difficile à comprendre aussi.
Les descriptions, extrêmement bien menées, participent à nous enfermer à notre tour dans la solitude de cette femme incomprise, incompréhensible presque.
Seul le vent rythme cette vie morne, dénuée de raison, sans aspiration. Le vent puis ce visiteur improbable qui viendra déposer une variante, puis une autre... Combien en faudra-t-il pour que cette femme s'ouvre ? En sera-t-elle capable ? 
J'ai beaucoup aimé ce texte, il s'agit d'une ambiance, de la présentation d'un fonctionnement de pensée atypique... et j'ai trouvé ça très réussi. 
En revanche, les amateurs d'action et de péripéties multiples peuvent passer leur chemin, ce roman n'est pas pour eux, il vaut mieux pour eux se tourner vers les autres œuvres d'Aurélie Genêt.

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

je lis des auteurs indépendants