jeudi 26 janvier 2017

L'évangile cannibale de Fabien Clavel - challenges Francofou #5 et mystère de janvier

Fabien Clavel

     Titre : L'évangile cannibale
     Auteur : Fabien Clavel
     Genre : zombies, fantastique, anticipation, survival
     Nombre de pages : 312
     Édité par : ActuSF
     Couverture : Diego Tripodi

Présentation éditeur :
Aux Mûriers, l’ennui tue tout aussi sûrement que la vieillesse. Matt Cirois, 90 ans et des poussières, passe le temps qu’il lui reste à jouer les gâteux. Tout aurait pu continuer ainsi si Maglia, la doyenne de la maison de retraite, n’avait vu en rêve le fléau s’abattre sur le monde. Et quand, après quarante jours et quarante nuits de réclusion, les pensionnaires retrouvent la lumière et entrent en chaises roulantes dans un Paris dévasté, c’est pour s’apercevoir qu’ils sont devenus les proies de créatures encore moins vivantes qu’eux. Que la chasse commence... Fabien Clavel, lauréat d’une douzaine de prix et auteur d’une vingtaine de romans, est l’une des voix les plus connues de l’imaginaire. Sa plume caméléon s’adapte à sa volonté d’en explorer tous les sous-genres. Avec L’Évangile cannibale, il revisite le mythe du zombie et du survival dans un roman court, rythmé et caustique.

Mon avis :
J'ai eu la chance de gagner ce livre l'été dernier en participant au challenge de Xapur (summer short stories of SFFFH). Je le remercie d'ailleurs pour ce cadeau ainsi que les éditions ActuSF (merci aussi pour le chouette petit mot qui accompagnait le colis !).
Ce roman est multiple : road movie où les bikers sont en fauteuil roulant, survival entre protections pour adultes et escarres, histoire de zombies où les plus décrépits ne sont pas ceux que l'on croit, anticipation avec un demain aux relents de dystopie...
On commence en fanfare avec un anti-héros au final attachant, tout vieux papi aigri et misogyne soit-il. Le ton est donné, si l'humour et le quinzième degré sont de mise, on sent bien que le texte en dit plus qu'il n'y paraît.
Les goules n'arrivent par rapidement et c'est tant mieux pour moi, la phase d'introduction m'a vraiment semblé bien maîtrisée. L'univers se met en place doucement, les références glissées çà et là m'ont mise peu à peu dans l'ambiance. J'aime les livres qui prennent le temps de s'installer. 
L'écriture est selon moi très réussie dans le sens où elle parvient parfaitement à rendre le ton de l'oral sans tomber dans l'excès. Les choix typographiques ne sont pas laissés au hasard, ils rendent compte de la part subjective du récit, je me suis vraiment retrouvée en caméra embarquée.
Fabien Clavel parvient dans ce livre à rendre hommage au genre tout en apportant sa petite touche d'originalité et de réflexion. Pour moi, c'est une réussite. J'ai savouré ce livre, si peu appétissant soit-il dans ses descriptions ! 😜
Si vous aimez le genre déjanté mais qui réfléchit quand même, ce livre est pour vous, foncez !

Je lis des auteurs français de SFFFH



Blog de lecture
Il ne manquerait plus qu'il soit autoédité...

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer
(Dispo sur Amazon mais achetez-le plutôt directement chez ActuSF en cliquant ici !)


mercredi 25 janvier 2017

Challenge Mystère, ma récap'

Frogzine

Cette année, je participe au Challenge Mystère de Frogzine (voir ici pour en savoir plus). Cette page va me servir à récapituler toutes mes lectures réalisées dans ce cadre !

JANVIER :


L'évangile cannibale de Fabien Clavel chez AstuSF.


FÉVRIER :

Frogzine février

Comme j'hésite encore entre trois livres dont les couvertures pourraient convenir avec leurs beaux dorés/orangés/bruns, je vous laisse voter en commentaire ou sur le post Facebook associé (ici) !

Maxime ChattamMathieu ValentinBrigite Piedfert

Celle-ci collait bien aussi mais comme c'est une anthologie et non un roman, ce n'est pas accepté dans ce challenge.

Éditions le Petit Caveau

C'est finalement Maxime Chattam qui remporté le sondage. Mon avis est à lire ici pour Neverland.

MARS :


En mars, je devais lire un roman dont le personnage principal assumait les fonctions de journaliste et je me suis ennuyée avec La proie du tueur de Laura Van Wormer.

AVRIL :


En avril, j'ai dévoré La Lune cendrée de Brune-El.

MAI :


En mai, j'ai retrouvé avec un immense plaisir El Matador pour sa troisième aventure : La Quête, d'Isabelle Morot-Sir.

JUIN :

JUILLET :

AOÛT :

SEPTEMBRE :

OCTOBRE :

NOVEMBRE :

DÉCEMBRE :

mardi 24 janvier 2017

Le mardi sur son 31 (55) : l'évangile cannibale de Fabien Clavel


Les Bavardages de Sophie

C'est « le mardi sur son 31 », l'occasion de faire découvrir notre lecture en cours via la citation d'une phrase trouvée à la page trente-et-une !

Aujourd'hui, je lis l'évangile cannibale de Fabien Clavel et voici ce que l'on peut trouver à la fameuse page :
"On trouve souvent deux-trois épaves de vieux rassemblés dans sa chambre pour boire ses paroles, d'autant plus précieuses qu'elles sont rares."
Fabien Clavel

Et vous, que lisez-vous page 31 ?

lundi 23 janvier 2017

Au rythme du vent d'Aurélie Genêt - Challenge ABC des indépendants #5


     Titre : Au rythme du vent
     Auteur : Aurélie Genêt
     Genre : novella/roman court, littérature contemporaine/générale
     Nombre de pages :  63
     Édité par : indépendant (autoédition)

Présentation éditeur :
Anna vit seule dans sa maison au bord de la route. Indifférente au monde qui l'entoure, elle occupe son temps à regarder par la fenêtre et à guetter le retour du vent qui donne vie à son jardin. Un soir de tempête, un automobiliste en difficulté, Nicolas, sonne à sa porte.

Mon avis :
J'ai déjà lu plusieurs ouvrages d'Aurélie Genêt (Les modifiés, Rose Poney et plusieurs nouvelles). Dans ce texte, j'ai retrouvé avec plaisir la plume de qualité et le vocabulaire riche de cette aut.rice.eur.e (comme vous voulez !). Le fond, lui, est très différent. Dans ce court récit, point de SFFFH, le réel est omniprésent.
Nous suivons la vie bien rangée d'Anna, une femme dépourvue d'empathie et ignorante des codes de la société dans laquelle elle vit. Elle observe tout d'une manière détachée, sans émotion.
Elle est comme sa maison, isolée au milieu d'un monde trop remuant, trop difficile à comprendre aussi.
Les descriptions, extrêmement bien menées, participent à nous enfermer à notre tour dans la solitude de cette femme incomprise, incompréhensible presque.
Seul le vent rythme cette vie morne, dénuée de raison, sans aspiration. Le vent puis ce visiteur improbable qui viendra déposer une variante, puis une autre... Combien en faudra-t-il pour que cette femme s'ouvre ? En sera-t-elle capable ? 
J'ai beaucoup aimé ce texte, il s'agit d'une ambiance, de la présentation d'un fonctionnement de pensée atypique... et j'ai trouvé ça très réussi. 
En revanche, les amateurs d'action et de péripéties multiples peuvent passer leur chemin, ce roman n'est pas pour eux, il vaut mieux pour eux se tourner vers les autres œuvres d'Aurélie Genêt.

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

je lis des auteurs indépendants


dimanche 22 janvier 2017

C'est pour ton bien de Cindy Costes - challenge ABC des indépendants #4

C'est pour ton bien

     Titre : C'est pour ton bien
     Auteur : Cindy Costes
     Genre : nouvelle, littérature contemporaine/générale
     Nombre de pages : 23 
     Édité par : indépendant (autoédition)
     Couverture : Cindy Costes

Présentation éditeur :
Laetitia est une jeune femme d'aujourd'hui, une battante. Bien entourée par ses collègues, sa meilleure amie et sa mère.... Bien entourée ? Oui... effectivement, tous sont là pour la conseiller, la pousser à prendre les bonnes décisions que ce soit dans la vie amoureuse ou professionnelle. 
Mais finalement, qui sont-ils pour juger et dire « ce qui est bon » ? 
Avec une écriture mature, pleine de tendresse pour son personnage principal, Cindy Costes nous offre une tranche de vie, parfois douloureuse mais belle et lucide....
Mon avis :
J'ai tout de suite été attirée par cette nouvelle en raison de son titre. C'est pour ton bien, c'est également un livre excellentissime (si, si !) d'Alice Miller où elle dénonce les violences éducatives ordinaires et les conséquences monstrueuses de la "pédagogie noire".
Dans ce court texte, nous n'en sommes pas si loin. Il est question d'une forme de violence souvent appliquée aux enfants : la non prise en compte de l'individu et de ses aspirations profondes. D'ailleurs, le personnage principal paraît presque enfantin au début, elle semble suivre le courant sans savoir comment se respecter elle-même. Car c'est bien de cela dont il est question ici, de respect. Le respect des autres humains, celui de leurs désirs et de leurs choix.
Comment être soi-même lorsqu'on n'a jamais été entendu ?
Comment être soi-même lorsqu'on a toujours laissé les autres décider à notre place ?
Faut-il une situation à la fois ordinaire et extra-ordinaire pour oser respecter ses propres limites ?
J'ai vraiment beaucoup aimé cette nouvelle qui, en quelques pages seulement, parvient à brosser un tableau assez complet de cette problématique.
Le sujet est mené avec tendresse et porté par une écriture à la fois douce et fluide.
Encore une fois, Cindy Costes a su m'émouvoir (elle l'avait déjà fait avec sa nouvelle Le voyage à lire dans L'Indé Panda N°2) et je ne peux que vous conseiller de plonger à votre tour. Vous ne risquez rien, c'est gratuit !



je lis des auteurs indépendants

samedi 21 janvier 2017

Challenge 1 genre = 1 livre


Blog de lecture


Blog de lecture propose un challenge sympa pour 2017. Je ne suis pas inscrite sur ce forum mais je vais malgré tout me lancer dans l'aventure, histoire d'élargir mon horizon !


L'objectif est de lire au moins un livre de chaque genre littéraire. Bon, je vous avoue, certains genres me branchent moins que d'autres mais j'ai parfois de bonnes surprises en sortant de mes sentiers battus !


Comme d'habitude, je vais privilégier les auteurs français et les indépendants* ainsi que ma monstrueuse PAL..

Voici les niveaux proposés :

Niveau Christophe Colomb (1er Palier = 10 Genres principaux) 
Lit. Classique :
Roman historique :
Romance : Une histoire de coquelicot et El Matador 3, La Quête d'Isabelle Morot-Sir
Thriller-Polar :
Fantasy :
Jeunesse-Young Adult :
Témoignage-histoire vraie :

Niveau Cousteau (2ème Palier = + 5 genre plus spécifiques) 
Dystopie :
Bit-lit. :
Urban Fantasy:
Chick-lit. :
Littérature érotique/New Adult :

Niveau Neil Armstrong (3ème Palier = + 5 derniers genres qui sont plus "marginaux") 
BD/Manga/Comics :
Steampunk/Gaming :
Poésie/Philosophie :
Livres en VO :
Livres de Cuisine-Bricolage-vie pratique :

je lis des indépendants


*Je prends d'ailleurs toutes les suggestions même si mon budget 2017 ne va pas me permettre de réaliser beaucoup de nouvelles acquisitions...

vendredi 20 janvier 2017

La petite fille aux cheveux noirs de Thomas Desmond - challenges ABC des indépendants #3 et Francofou #4

Thomas Desmond

     Titre : La petite fille aux cheveux noirs
     Auteur : Thomas Desmond
     Genre : nouvelle horrifique et fantastique
     Nombre de pages : 16
     Édité par : indépendant (autoédition)
     Couverture : ?

Présentation éditeur :
Si je suis internée dans cet institut psychiatrique, c’est parce que je l’ai demandé.
Si je suis loin des miens, à l’autre bout de la France, c’est pour les protéger.
Si je reste ici jusqu’à ma mort, c’est parce que je n’ai pas le choix. 
Si j’écris cette histoire, c’est parce que j’ai perdu l’usage de la parole depuis longtemps.
Si je me dépêche avant que la nuit ne tombe, c’est pour être prête.
Elle arrive…

Mon avis :
Cette nouvelle est classique, tant dans le thème que dans le déroulement, mais elle est bien menée et agréable à lire. 
La plume de l'auteur est fluide, facile à suivre. 
On se prend à frissonner quand le soleil disparait dans la gorge du Tarn...
À titre personnel, j'aurais cependant aimé que l'auteur explore un peu plus en profondeur ce récit afin de donner encore plus de corps au cauchemar.
Cette nouvelle reste une sympathique découverte !


je lis des auteurs indépendants

EnregistrerEnregistrer

jeudi 19 janvier 2017

Challenge Mystère 2017 de Frogzine

Frogzine

Voici un challenge qui me tente bien et qui me permettra peut-être de faire plus facilement des choix dans ma PAL ! C'est le challenge mystère de Frogzine.
Chaque mois, un nouveau défi à relever...
Compte-tenu de mon temps disponible microscopique, je vais prendre l'option la plus facile : Mystérieux mystère.

Pour janvier, il s'agit de lire un livre dont le prénom et le nom de l'auteur totalisent 12 lettres !


Évidemment, je vais essayer de privilégier les auteurs indépendants* mais je vais également essayer de baisser ma monstrueuse PAL dont la hauteur dépasse à présent les deux mètres...



*d'ailleurs, n'hésitez pas à me souffler des idées en fonction du thème même si mon budget 2017 ne va pas me permettre de réaliser beaucoup de nouvelles acquisitions...

mercredi 18 janvier 2017

La maison abandonnée d'Iléana Métivier - challenge ABC #2

Iléana Métivier

     Titre : La maison abandonnée
     Auteur : Iléana Métivier
     Genre : littérature contemporaine, nouvelle
     Nombre de pages : 14
     Édité par : indépendant (autoédition)
     Couverture : montage de Marloup Art.

Présentation éditeur :
Ce sont nos mots sur ces murs. Leur art qui les illustre. Sur la pierre de cette maison abandonnée, ils subsisteront après nous, après eux. Même après toi et moi.
« Des mots qui touchent, marquants, percutants, sur l'absence, le vide, la douleur. Avec sensibilité, Iléana Métivier nous atteint en plein cœur. » Cindy Costes.

Mon avis :
Voici une jolie découverte conseillée par Cindy Costes (autrice de C'est pour ton bien dont je parlerai bientôt ici et de Le voyage dont j'ai déjà parlé ici).
En quelques pages, Iléana Métivier nous livre une jolie nouvelle pleine de délicatesse. Les thèmes de la mort, du manque et de la séparation sont traités avec justesse et pudeur. L'art transcende les émotions et apporte un nouvel élan.
L'écriture est fluide, très facile à suivre.
Merci pour ce partage si sensible
Un roman de cette autrice devrait paraître prochainement, ça donne envie de s'y plonger !
N'hésitez pas à télécharger cette nouvelle, ça ne mange pas de pain, elle est gratuite...




je lis des auteurs indépendants



vendredi 13 janvier 2017

C'est gratuit, c'est cadeau !

Vérone Les Patchoulivres


Noël est bel et bien terminé mais j'ai encore envie de vous offrir des cadeaux ! Il n'y a pas de saison pour ces plaisirs-là !

Alors pour commencer, du dimanche 15 au dimanche 22 janvier,  c'est mon roman initiatique, La Route des chiffonniers, qui sera gratuit sur Kobo-Fnac
Dans ce livre, vous pourrez suivre Amélie, une jeune quarantenaire en plein burn out, sur les sentiers de Normandie. Entre introspection et rencontres hasardeuses, c'est une toute nouvelle vision du monde qui se dévoilera... 
"Roman coup de cœur" pour Nisa, "Bonbon littéraire" pour Vérone, "Caresse sur le monde" pour JC... 
N'hésitez pas à découvrir vous aussi ce livre insolite, ça se passe ici, sur Kobo-Fnac !


Balade avec les Astres

Ensuite, c'est aux amateurs de fantasy que j'ai pensé en vous offrant le premier tome de Balade avec les Astres sur Amazon samedi 28 et dimanche 29 janvier !
C'est l'occasion de découvrir le fabuleux monde d'Astheval
Entre rudesse et poésie, je vous invite dans mon univers et c'est gratuit !



mercredi 11 janvier 2017

Le challenge ABC des indépendants - 2017

je lis des indépendants


Cette année, j'ai décidé de participer au challenge ABC des indépendants organisé par Magali du blog Lectures Familiales et Hélène de Passion Cultur'all. Il s'agit de lire des autoédités et de valider chaque lettre de l'alphabet. Mon but est de découvrir ou redécouvrir des auteurs ayant choisi de se passer de maison d'édition. Je vais cependant essayer de limiter les nouveaux achats et piocher au maximum dans ma PAL physique et virtuelle !

Vous trouverez pour chaque lettre validée le lien vers ma chronique !

E
F
H
I
J
K
L
M - Métivier Iléana : La maison abandonnée ; Morot-Sir Isabelle : Une histoire de coquelicot
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y

mardi 10 janvier 2017

Le mardi sur son 31 (54) PEPS magazine N°14 : la colère


Les Bavardages de Sophie

C'est « le mardi sur son 31 », l'occasion de faire découvrir notre lecture en cours via la citation d'une phrase trouvée à la page trente-et-une !

Aujourd'hui, je relis le PEPS magazine N°14 pour préparer mon PEPS café de vendredi sur le thème de la colère et voici ce que l'on peut trouver à la fameuse page :
Une semaine... qu'est ce que c'est, une semaine dans la vie ?
La colère

Et vous, que lisez-vous page 31 ?

dimanche 8 janvier 2017

L'indé Panda N°2, mon avis de lectrice !

L'Indé Panda

Comme vous le savez sûrement, j’ai l’immense honneur de figurer au sommaire du numéro 2 de L’Indé Panda avec ma nouvelle S.O.S. !
Je dois vous avouer que ma fierté est d’autant plus grande que j’ai particulièrement aimé la lecture de ce numéro, peut-être encore davantage que le premier.
Pour changer un peu de mes avis habituels et en l’honneur de l’esprit synthétique que réclame l’exercice de la nouvelle, j’ai décidé de vous offrir une chronique un peu particulière…
Voici donc mes impressions de lectrice en un seul mot 
ou presque !

Je m’appelle Marion de Solenne Hernandez → explosion 
d’émotions
L’Aurore du rock and roll de Selma Bodwinger → barre 
de dynamite ou de rire
La belle retraite de Khalysta Farall → CARPIMKO* 
ou l’espoir fait vivre
La sirène de Nathalie Bagadey → muse 
[ik]
(S.O.S. de moi, alias Jeanne Sélène) → · · · – – – · · ·
Le petit chat est mort de Nicolas Chevolleau → beauté 
d’une plume sentimentale
Le seigneur du château de Patrice Dumas → héroïsme 
d’un conteur d’Histoire(s)
Le Vagabond d’Alan Spade → soleil 
et autres maledictions
Les vacances de Madame Michard d’Hélène Ourgant → bonté 
divinement diabolique
À l’abri d’Éric Abbel → tandem tant d’M, tant d’N
Le Voyage de Cindy Costes → délicatesse 
des sentiments

*Caisse autonome de retraite et de prévoyance des infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes pédicures-podologues, orthophonistes et orthoptistes